Menu principal

Dernières nouvelles

WEB TV : L'ATELIER PHOTO

Découvrez le reportage de Nell Buron et Oriane Leconte...

En savoir plus



Déclarer, verser sa taxe d'apprentissage en ligne

En savoir plus



WEB TV : Dans l'ombre de Teilhard...

Découvrez le portrait de Stéphane Lébé, professeur de documentation.

En savoir plus



Côté Chardin : Le journal de TDC

Le journal du lycée n'est à présent disponible qu'en ligne.

En savoir plus



Les rendez-vous Ecoles et Entreprises à Saint Maur

En savoir plus



L'ATELIER PHOTO de TDC

Consultez le site dédié regroupant les travaux de l'atelier.

En savoir plus



Notre page Facebook officielle

Rejoignez nous nombreux ! Cliquez sur "J'aime"

En savoir plus



Espace Teilhard de Chardin

Découvrez et participez au nouvel annuaire de la "Communauté Teilhard"

En savoir plus



Jeu d'échecs

Venez vous initier ou vous perfectionner  tous les lundis

En savoir plus



Plus de nouvelles

L'apprentissage des séparations

Cette synthèse a été transmise par des parents ayant assisté à la conférence de Bernadette LEMOINE, psychologue, auteur de l'ouvrage "Maman, ne me quitte pas", qui a eu lieu le 20/01/2009 à Saint André (Saint Maur).

L'angoisse d'abandon fait partie de notre nature, elle est apparentée à l'angoisse de la mort.

Chacun réagit différemment suivant sa sensibilité : Une séparation qui peut paraître anodine aux yeux des parents, peut se révéler catastrophique aux yeux de l'enfant (exemple : Sevrage du bébé, naissance d'un autre enfant, voyage des parents, changement de nourrice…).
Les manifestations de cette angoisse sont très diverses : Difficulté à se coucher, à dormir, réveil précoce, migraines, maux de ventre, tristesse, repli sur soi, boulimie, phobies, hyperactivité, colère, réactions caractérielles….
L'enfant ou le jeune peut rester "scotché" à ses parents, ou au contraire refuser de dépendre de l'amour des autres.

Si l'événement qui a déclenché cette angoisse n'est pas retrouvé et clairement expliqué, l'enfant qui reste toujours en nous, gardera cette souffrance en lui, elle nous empêchera d'évoluer affectivement et de devenir autonome.
La confiance en soi-même et vis à vis des autres (particulièrement notre mère) sera difficile, si ce n'est bloquée.