Menu principal

Dernières nouvelles

WEB TV : L'ATELIER PHOTO

Découvrez le reportage de Nell Buron et Oriane Leconte...

En savoir plus



Déclarer, verser sa taxe d'apprentissage en ligne

En savoir plus



WEB TV : Dans l'ombre de Teilhard...

Découvrez le portrait de Pierre Pellé, chef d'établissement de 1992 à 2017

En savoir plus



Espace Teilhard de Chardin

Découvrez et participez au nouvel annuaire de la "Communauté Teilhard"

En savoir plus



L'ATELIER PHOTO de TDC

Consultez le site dédié regroupant les travaux de l'atelier.

En savoir plus



Les rendez-vous Ecoles et Entreprises à Saint Maur

En savoir plus



Notre page Facebook officielle

Rejoignez nous nombreux ! Cliquez sur "J'aime"

En savoir plus



Plus de nouvelles

ATTENTATS A CHARLIE HEBDO : le mot du chef d'établissement

Aux membres de notre communauté,

Un acte abject, ignoble, qui porte atteinte à la dignité de l’homme, a endeuillé notre pays ce mercredi 7 janvier.


Des individus ont « exécuté », lâchement, froidement des journalistes  qui utilisaient une des libertés fondamentales de notre République, la liberté d’expression, dans le cadre de l’exercice de leur métier.

Il ne s’agit pas de savoir si l’on partage ou pas la façon dont ces journalistes utilisaient leur liberté d’expression, il s’agit de se mobiliser pour que celle-ci puisse être préservée et protégée des dérives extrémistes.


Face à un tel drame on ne peut qu’être révolté, tout particulièrement sur deux points :

  •  L’atteinte portée à la vie humaine, aveugle, lâche, imbécile,
  •  L’atteinte à la liberté de la presse, garante du fonctionnement de notre démocratie.


Les valeurs qui fondent notre République se trouvent fortement ébranlées par un tel acte.


Les valeurs sur lesquelles repose l’Enseignement Catholique, contenues dans l’Evangile, sont plus que jamais à rappeler face à un tel drame.


Il convient toutefois d’appeler à la vigilance, afin d’éviter deux écueils : l’amalgame et la stigmatisation.

-    Aucune des grandes religions monothéistes n’a jamais prôné la violence à l’encontre de la vie humaine, aussi n’assimilons pas Islam et terrorisme,

-      Evitons toute tentation de stigmatisation rapide à laquelle le contexte actuel pourrait nous conduire.


Plus que jamais notre communauté doit montrer, par l’exemple qu’elle peut donner d’accueil et de tolérance, qu’elle reste, d’abord et avant tout ouverte à l’autre et prône le « vivre ensemble ».


L’Ecole de la République doit rester un carrefour et non une citadelle face aux intégrismes dont le seul point commun est la haine.

Pierre Pellé,

Chef d’établissement